Costa Rica (circuit Grand Sud) mars 2017 – 14

…Tout d’abord, juste vous dire que je suis désolé du temps que je mets parfois entre 2 publications pour préparer et vous rendre disponible la suivante… J’espère que le coeur que je mets à écrire les compte rendus et les images que je mets pour vous montrer ce qu’on a vu compense pour cette irrégularité bien involontaire…

 

Ce matin, dans la jungle profonde, la lumière et la nature est impressionnante... touchante... émouvante. Plus que quelques heures et nous quitterons ce paradis, tout de suite après le déjeuner... Nous quitterons ce paradis... pour un AUTRE PARADIS!

Ce matin, dans la jungle profonde, la lumière et la nature est impressionnante… touchante… émouvante. Plus que quelques heures et nous quitterons ce paradis, tout de suite après le déjeuner… Nous quitterons ce paradis… pour un AUTRE PARADIS!

 

 

Je suis au sommet d'une tour... J'y suis arrivé aux premières lueurs... et plus la luminosité augmente, plus les espèces se réveillent, se montrent et moi, immobile, je les attends... je les entends! Les Aras rouges sont sans aucun doute les oiseaux qui crient le plus fort que je connaisse! Alors qu'ils passent pratiquement toujours au-dessus de nous, avertissant de leur présence par leur cri, ici, du haut de la tour, ils passent sur fond de végétation, laissant voir toutes l'intensité des couleurs primaires sur leurs ailes et leur corps!

Je suis au sommet d’une tour… J’y suis arrivé aux premières lueurs… et plus la luminosité augmente, plus les espèces se réveillent, se montrent et moi, immobile, je les attends… je les entends! Les Aras rouges sont sans aucun doute les oiseaux qui crient le plus fort que je connaisse! Alors qu’ils passent pratiquement toujours au-dessus de nous, avertissant de leur présence par leur cri, ici, du haut de la tour, ils passent sur fond de végétation, laissant voir toutes l’intensité des couleurs primaires sur leurs ailes et leur corps!

 

 

...Les conditions classiques de l'observation des Aras rouges, toujours en couple, presque toujours au dessus de nos tête... Flamboyants oiseaux d'un mètre de long! La région où nous sommes est un refuge pour cette espèce menacée.

…Les conditions classiques de l’observation des Aras rouges, toujours en couple, presque toujours au dessus de nos tête… Flamboyants oiseaux d’un mètre de long! La région où nous sommes est un refuge pour cette espèce menacée.

 

 

 

D'autres perroquets très très bruyants, et étrangement pas vues si souvent (considérant que nous en entendons parfois une cinquantaine au coucher du soleil), des Amazones poudrées!   ...Elles passent elles aussi, en couple... ET... À HAUTEUR D'OEIL!!! On peut apprécier toutes les couleurs visibles en vol seulement... et seulement sur le dessus des ailes!

D’autres perroquets très très bruyants, et étrangement pas vues si souvent (considérant que nous en entendons parfois une cinquantaine au coucher du soleil), des Amazones poudrées!
…Elles passent elles aussi, en couple… ET… À HAUTEUR D’OEIL!!! On peut apprécier toutes les couleurs visibles en vol seulement… et seulement sur le dessus des ailes!

 

 

...Et une proche cousine, plus répandue elle, l'Amazone diadème vient CARRÉMENT se percher JUSTE DEVANT MOI!!!

…Et une proche cousine, plus répandue elle, l’Amazone diadème vient CARRÉMENT se percher JUSTE DEVANT MOI!!!

 

 

Dans l'arbre voisin, tout près tout près, le splendide GROS Toucan tocard vient se faire chauffer par les premiers rayons de soleil! Alors que nous le voyons lui aussi souvent à distance respectable et en contre-plongée, la tour nous permet de le voir en "face-à-face"! Magie de la tour!

Dans l’arbre voisin, tout près tout près, le splendide GROS Toucan tocard vient se faire chauffer par les premiers rayons de soleil! Alors que nous le voyons lui aussi souvent à distance respectable et en contre-plongée, la tour nous permet de le voir en « face-à-face »! Magie de la tour!

 

 

Vu à quelques endroits, ce TRÈS PETIT Todirostre familier! Oiseau à la tête disproportionnée et aux yeux pâles! ...Dégradé de couleurs sobres de son front au bout de sa queue, mettant en valeur le jaune de son dessous. Bec caractéristique, il est TRÈS collaboratif!

Vu à quelques endroits, ce TRÈS PETIT Todirostre familier! Oiseau à la tête disproportionnée et aux yeux pâles! …Dégradé de couleurs sobres de son front au bout de sa queue, mettant en valeur le jaune de son dessous. Bec caractéristique, il est TRÈS collaboratif!

 

 

PENDANT le déjeuner, juste à côté de nos tables luxueuses, les verveines attirent colibris et papillons. Ce TRÈS TRÈS MINUSCULE Ermite à gorge rayée n'est guerre plus grosse qu'un papillon de taille "normale"...! Elle est mignonne comme tout!

PENDANT le déjeuner, juste à côté de nos tables luxueuses, les verveines attirent colibris et papillons. Ce TRÈS TRÈS MINUSCULE Ermite à gorge rayée n’est guerre plus grosse qu’un papillon de taille « normale »…! Elle est mignonne comme tout!

 

 

La grande surprise du séjour ici cette année, c'est l'omniprésence d'un groupe d'une cinquantaine d'individus du TRÈS RARE "Mono titi", du Singe écureuil... Qui, sans doute a compris que vivre près des humains... des humains qui aiment la nature, c'est peut-être un bon endroit où certains prédateurs n'osent pas aller!

La grande surprise du séjour ici cette année, c’est l’omniprésence d’un groupe d’une cinquantaine d’individus du TRÈS RARE « Mono titi », du Singe écureuil… Qui, sans doute a compris que vivre près des humains… des humains qui aiment la nature, c’est peut-être un bon endroit où certains prédateurs n’osent pas aller!

 

 

Nous les verrons en toutes circonstances, le matin et le soir surtout, à jouer ensemble, à "voler" littéralement d'un arbre à un autre! Minuscules, mignons et tellement enjoués!

Nous les verrons en toutes circonstances, le matin et le soir surtout, à jouer ensemble, à « voler » littéralement d’un arbre à un autre! Minuscules, mignons et tellement enjoués!

 

 

...Et des petits bébés, sur le dos de leur mère...! ATTENDRISSANT! Je garderai des souvenir impérissables de ces rencontres privilégiées avec "mes cousins"! ;-)

…Et des petits bébés, sur le dos de leur mère…! ATTENDRISSANT! Je garderai des souvenir impérissables de ces rencontres privilégiées avec « mes cousins »! ;-)

 

 

Nous quittons cette péninsule sauvage, nous prendrons la route vers le nord, en suivant le Pacifique tout le long… (À suivre)

 

 

 

 

 

 

14 réflexions au sujet de « Costa Rica (circuit Grand Sud) mars 2017 – 14 »

  1. Lise Pelletier

    Merci Serge! N’aie pas d’inquiétude sur ton « irrégularité »…dans les circonstances du voyage, tu es merveilleusement régulier et surtout généreux de tes photos, ton temps et tout! L’Ermite à gorge rayée me charme!

    Répondre
  2. Christiane Lequin

    Serge, sois sans crainte,malgré l’irrégularité de tes condensés de voyage, ceux- ci sont des cadeaux qui illuminent mes journées.
    J’adore la photo de l’ermite et du papillon.
    Bonne continuité.

    Répondre
  3. Marcel Forcier

    Holà Sergio,
    Superbe photo de mon oiseau-totem !!!….
    Le todirostre familier !!!… J’adore !!!..
    Sans oublier le « Ara », dont le nom est inspiré de son cri très caractéristique « Araaa…aAraa… » …tonitruant (sss) !!!…..
    Pour ce qui est des délais entre tes reportages, çà nous fait languir et finalement prolonger notre plaisir !…..
    Je me réveille avec de nouvelles découvertes !!!… Que demander de plus ….
    Beau travail,
    Hasta la proxima !….
    Marcel

    Répondre
  4. Christiane B.

    Nous sommes toujours excités lorsque nous voyons que nous avons un pitpitpit dans nos courriels et nous régalons de la qualité de tes photos et de tes explications. Donc, tu es largement pardonné si un jour ou deux il n’y en a pas, contents de te retrouver. La photo des Aras rouges en vol avec la végétation en arrière-plan est superbe. Je craque encore pour les Titi singes écureuils.

    Répondre
  5. Pierre André

    Bonjour Serge, Le temps est quelque chose de bien relatif. Je lis avec bonheur tous ces reportages sur ce voyage qui sera pour moi mémorable. Toujours impressionné par la qualité de tes photos. Tes textes accrocheurs reflètent bien l’ambiance de nos découvertes. Encore bravo et merci pour tout ce temps investi.

    Répondre
  6. Hélène Bonnelli

    Bonjour
    Vos reportages sont toujours très appréciés. Peu importe le moment où ils arrivent, ils constituent une pause ou l’émerveillement est toujours au rendez-vous. Merci pour cette générosité
    Hélène

    Répondre
  7. Jacqueline G.Lacasse

    Ta photo qui compare le papillon et l’ermite à gorge rayée me plaît particulièrement. Elle nous démontre vraiment la grosseur de ce minuscule colibri.
    Aussi, les singes écureuils me font craquer par leurs prouesses et leurs faces attendrissantes.

    Je te remercie de nous faire découvrir d’autres visages de ce merveilleux pays.
    Jacqueline

    Répondre
  8. Pierrette Rainville

    pas de problème pour l’attente elles ne sont que plus appréciées, le gros toucan est magnifique mais le tout petit todirostre est mon coup de coeur!
    merci j’ai hâte à la suite

    Répondre
  9. Christiane Moisan

    Le temps n’existe plus lorsqu’on s’arrête à contempler ces merveilleuses images. Qu’elles nous arrivent quelques journées plus tard, c’est toujours un tellement grand plaisir de s’y plonger! Un grand merci Serge et Joyeuses Pâques!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>