Costa Rica (circuit Grand Sud) mars 2017 – 15

Après avoir quitté la Péninsule d'Osa et son Parc Corcovado, nous filons vers le nord, en suivant la côte Pacifique...  Sur le chemin, nous ferons une halte complètement différente à tout ce qui se passe le reste de nos journée... Nous arrêterons pour le diner dans un petit village typique de bord de mer, avec des plages immenses et très peu achalandées, et de belles grosses vagues (endroit très prisé pour le surf!)... et nous serons nombreux à aller nous baigner un moment avant le diner! L'ambiance est festive, décontractée, et les jumelles font place aux maillots de bain pour un court moment très apprécié de tous et toutes! ET! Nous apprécierons retrouver nos jumelles tout de suite après pour d'autres découvertes!

Après avoir quitté la Péninsule d’Osa et son Parc Corcovado, nous filons vers le nord, en suivant la côte Pacifique… Sur le chemin, nous ferons une halte complètement différente à tout ce qui se passe le reste de nos journée… Nous arrêterons pour le diner dans un petit village typique de bord de mer, avec des plages immenses et très peu achalandées, et de belles grosses vagues (endroit très prisé pour le surf!)… et nous serons nombreux à aller nous baigner un moment avant le diner! L’ambiance est festive, décontractée, et les jumelles font place aux maillots de bain pour un court moment très apprécié de tous et toutes! ET! Nous apprécierons retrouver nos jumelles tout de suite après pour d’autres découvertes!

 

 

Nous allons rejoindre un des endroits les plus diversifiés du pays, dans la zone de transition entre le Pacifique nord (sec) et le Pacifique sud (humide) dont nous arrivons! Nous sommes aux abords du plus grand fleuve du pays: le Tarcoles.

Nous allons rejoindre un des endroits les plus diversifiés du pays, dans la zone de transition entre le Pacifique nord (sec) et le Pacifique sud (humide) dont nous arrivons! Nous sommes aux abords du plus grand fleuve du pays: le Tarcoles.

 

 

Le Tarcoles, c'est le fleuve qui abrite les plus gros Crocodiles d'Amérique centrale! Ils se rejoignent sous le pont de la trans-américaine, et c'est devenu une attraction... Nous, nous y arrêtons aussi, mais pour voir les oiseaux! Ça reste tout de même très impressionnant de voir ces GÉANTS de la préhistoire évolués sous nous... Je me sens comme Peterpan sur la planche du capitaine crochet et j'ai bien envie de rester sur le pont!

Le Tarcoles, c’est le fleuve qui abrite les plus gros Crocodiles d’Amérique centrale! Ils se rejoignent sous le pont de la trans-américaine, et c’est devenu une attraction… Nous, nous y arrêtons aussi, mais pour voir les oiseaux! Ça reste tout de même très impressionnant de voir ces GÉANTS de la préhistoire évolués sous nous… Je me sens comme Peterpan sur la planche du capitaine crochet et j’ai bien envie de rester sur le pont!

 

 

Nous faisons le tour en bateau sur la Mangrove (forêt de palétuviers) du Tarcoles... Chaque fois, nous y observons toutes les espèces aquatiques imaginables, en quantité, et près de nous, comme cette étrange et flamboyante Spatule rosée, et des observations singulières!

Nous faisons le tour en bateau sur la Mangrove (forêt de palétuviers) du Tarcoles… Chaque fois, nous y observons toutes les espèces aquatiques imaginables, en quantité, et près de nous, comme cette étrange et flamboyante Spatule rosée, et des observations singulières!

 

 

Nous voyons plusieurs Buse noires, étroitement associées aux mangroves, elles qui s'alimentent de Crabes des mangrove presque exclusivement!

Nous voyons plusieurs Buse noires, étroitement associées aux mangroves, elles qui s’alimentent de Crabes des mangrove presque exclusivement!

 

 

Et d'autres qui ne se nourrissent presque exclusivement de Crabes des mangroves, un Raton qui ressemble à s'y méprendre au nôtre mais qui est d'une espèce différente au mode de vie très très particulier: le Raton mangeur de crabes! ...Dans une scène VRAIMENT ATTENDRISSANTE...!!!

Et d’autres qui ne se nourrissent presque exclusivement de Crabes des mangroves, un Raton qui ressemble à s’y méprendre au nôtre mais qui est d’une espèce différente au mode de vie très très particulier: le Raton mangeur de crabes! …Dans une scène VRAIMENT ATTENDRISSANTE…!!!

 

 

L'espèce que tout le monde a hâte de voir dans ce tour en bateau, c'est l'Étrange Savacou huppé!!! Avec son énorme bec à la forme particulière, et ses énormes yeux sombres d'oiseau au mode de vie nocturne, qui lui donnent un air docile... Et ici, c'est la première fois que je le vois avec les plumes de sa couronne relevées, comme s'il arborait une couronne d'autochtone...!

L’espèce que tout le monde a hâte de voir dans ce tour en bateau, c’est l’Étrange Savacou huppé!!! Avec son énorme bec à la forme particulière, et ses énormes yeux sombres d’oiseau au mode de vie nocturne, qui lui donnent un air docile… Et ici, c’est la première fois que je le vois avec les plumes de sa couronne relevées, comme s’il arborait une couronne d’autochtone…!

 

 

...Et celui qu'on cherche toujours longuement, un des plus petits Martin-Pêcheur du Monde: le Martin-Pêcheur nain! ...Nous l'avons finalement trouvé, et il est tout près tout près!!! Ultra collaboratif! Pour le bonheur de tous!

…Et celui qu’on cherche toujours longuement, un des plus petits Martin-Pêcheur du Monde: le Martin-Pêcheur nain! …Nous l’avons finalement trouvé, et il est tout près tout près!!! Ultra collaboratif! Pour le bonheur de tous!

 

 

Après cette balade ultra riche, sur une eau calme, dans un bateau couvert, nous revenons sur la terre ferme, et explorerons la Mangrove à pied dans un petit sentier... C'est de là que nous ajouterons quelques espèces de plus que nous ne pouvons voir qu'ici, dont une apparition hyper brève du 3e et dernier endémique du pays que nous sommes quelques uns seulement à avoir vu: l'Ariane de Boucard, un petit colibri. En revanche, le Pic à bec clair que nous aurions pu voir à peu près n'importe où dans les jours précédents et qui manquait encore à l'appel, nous le verrons mieux que jamais! C'était le dernier endroit où nous pouvions le voir! Mes meilleures conditions d'observation de cette grande espèce!

Après cette balade ultra riche, sur une eau calme, dans un bateau couvert, nous revenons sur la terre ferme, et explorerons la Mangrove à pied dans un petit sentier… C’est de là que nous ajouterons quelques espèces de plus que nous ne pouvons voir qu’ici, dont une apparition hyper brève du 3e et dernier endémique du pays que nous sommes quelques uns seulement à avoir vu: l’Ariane de Boucard, un petit colibri. En revanche, le Pic à bec clair que nous aurions pu voir à peu près n’importe où dans les jours précédents et qui manquait encore à l’appel, nous le verrons mieux que jamais! C’était le dernier endroit où nous pouvions le voir! Mes meilleures conditions d’observation de cette grande espèce!

 

 

Sur le chemin du Lodge (et nous le reverrons au Lodge), nous observons la 3e espèce de singe du circuit: le Capucin à face blanche. Malgré sa petite taille, les scientifiques le considèrent dans les ligues majeures au niveau de son intelligence! Ils le mettent au même rang que les "Grands primates" (Bonobo, Chimpanzés,...) Avec son visage sans poils, c'est aussi celui qui fait le plus penser à l'humain...

Sur le chemin du Lodge (et nous le reverrons au Lodge), nous observons la 3e espèce de singe du circuit: le Capucin à face blanche. Malgré sa petite taille, les scientifiques le considèrent dans les ligues majeures au niveau de son intelligence! Ils le mettent au même rang que les « Grands primates » (Bonobo, Chimpanzés,…) Avec son visage sans poils, c’est aussi celui qui fait le plus penser à l’humain…

 

 

Et directement au Lodge, dans le grand anacardier, les Aras rouges viennent s'alimenter!!! Ils sont si près que nous devons nous reculer pour les prendre en photo de tout leur long!

Et directement au Lodge, dans le grand anacardier, les Aras rouges viennent s’alimenter!!! Ils sont si près que nous devons nous reculer pour les prendre en photo de tout leur long!

 

 

Si proche que je ne peux pas le photographier en entier... Quel oiseau flamboyant, vocal, exubérant! Chef-d'oeuvre de la nature... peint exclusivement avec les couleurs primaires à leur plus vif!

Si proche que je ne peux pas le photographier en entier… Quel oiseau flamboyant, vocal, exubérant! Chef-d’oeuvre de la nature… peint exclusivement avec les couleurs primaires à leur plus vif!

 

 

 

 

 

 

 

13 réflexions au sujet de « Costa Rica (circuit Grand Sud) mars 2017 – 15 »

  1. Marcel Forcier

    Superbes photos !!!…
    On est le Meilleur Photographe lorsqu’on a des sujets si collaborateurs ! …. Mais la vitesse d’exécution c’est le côté « Pro » !…
    Une petite différence qui fait toute la différence !!!…
    La buse noire en vol est remarquable !!!…
    Bravo !…
    Marcel

    Répondre
  2. Christiane Lequin

    Merveilleuse tournée! J’adore autant les animaux, insectes et paysages que les oiseaux.
    Merci de partager autant de beautés.

    Répondre
  3. Christiane B.

    Quel drôle d’oiseau que la Spatule rosée en vol! Merci pour la diversité des photos. Le Ara rouge est toujours impressionnant et que dire du Martin pêcheur nain haut en couleur.

    Répondre
  4. Jacqueline G.Lacasse

    J’apprécie beaucoup tes nouvelles présentations de photos côte à côte. Elles nous permettent, comme aujourd’hui, de voir le devant et le dos de l’oiseau ou, comme hier, de comparer deux espèces afin de nous faire prendre conscience de la différence ou de la ressemblance.

    Enfin, le Savacou huppé a un air royal et semble retenir son sourire. Je l’aime!

    Merci pour tes magnifiques photos qui nous donnent envie de retourner dans ce pays aux milles visages.
    Jacqueline

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>