Lac Érié (Pointe-Pelée) 2013 (#1)

BONJOUR à chacun chacune!!! Content de vous retrouver, en direct de Pointe-Pelée (Ontario) pour un voyage autour du Lac Érié!!!

Un tout nouveau groupe d'amateurs passionnés d'oiseaux entament avec moi une toute NOUVELLE FORMULE de ce très populaire voyage à Pointe-Pelée, qui en est à sa 19e édition et dont plus de 200 personnes ont participé!!! ...Et nous vous emmenons avec nous!!!

Un tout nouveau groupe d’amateurs passionnés d’oiseaux entament avec moi une toute NOUVELLE FORMULE de ce très populaire voyage à Pointe-Pelée, qui en est à sa 19e édition et dont plus de 200 personnes ont participé!!! …Et nous vous emmenons avec nous!!!

Je suis partie du “pèlerinage” habituel et je l’ai allongé en le bonifiant de sites extrêmement renommés! Je peux dire maintenant que le circuit inclus 3 des plus hauts lieux de tout l’Amérique du Nord pour la migration printanière des passereaux!!! (Troglodyte de Caroline)

Je suis partie du “pèlerinage” habituel et je l’ai allongé en le bonifiant de sites extrêmement renommés! Je peux dire maintenant que le circuit inclus 3 des plus hauts lieux de tout l’Amérique du Nord pour la migration printanière des passereaux!!!
(Troglodyte de Caroline)

Nous avons débuté par 2 jours sur un nouveau site dont j’avais beaucoup entendu parler... C’est un site protégé, juste en face de Pointe-Pelée, de l'autre côté du Lac Érié, sur la rive sud en Ohio. Les oiseaux s’y entassent (c'est le moins qu'on puisse dire!) avant la "grande traversée" du lac... Par exemple, j’ai fait en une journée, mes 10 plus belles observations à vie de la Paruline à Poitrine baie! Parfois trop près pour la photographier!

Nous avons débuté par 2 jours sur un nouveau site dont j’avais beaucoup entendu parler… C’est un site protégé, juste en face de Pointe-Pelée, de l’autre côté du Lac Érié, sur la rive sud en Ohio. Les oiseaux s’y entassent (c’est le moins qu’on puisse dire!) avant la « grande traversée » du lac…
Par exemple, j’ai fait en une journée, mes 10 plus belles observations à vie de la Paruline à Poitrine baie! Parfois trop près pour la photographier!

Je ne connaissais l'endroit que de réputation... et lors de notre première journée, j'ai été HYPER IMPRESSIONNÉ!!!!!!!!!!!! Magee Marsh a vraiment fait honneur à sa grande réputation en nous offrant très généreusement 110 ESPÈCES!!!!!!!!! Une TRÈS TRÈS grosse journée d'oiseaux vous en conviendrez!!! (Pygargue à tête blanche)

Je ne connaissais l’endroit que de réputation… et lors de notre première journée, j’ai été HYPER IMPRESSIONNÉ!!!!!!!!!!!! Magee Marsh a vraiment fait honneur à sa grande réputation en nous offrant très généreusement 110 ESPÈCES!!!!!!!!! Une TRÈS TRÈS grosse journée d’oiseaux vous en conviendrez!!!
(Pygargue à tête blanche)

Le Pygargue à tête blanche a même fait son nid directement dans le stationnement dont une partie a été fermé pour la cause!

Le Pygargue à tête blanche a même fait son nid directement dans le stationnement dont une partie a été fermé pour la cause!

Il y a l'énorme variété...  ...Il y a le nombre d'observations de chaque espèce...  ...Et il y a la très grande qualité des observations!!!! Des oiseaux vraiment près de nous, dans des conditions excellentes... (Ici, la Paruline à gorge orangée qu’on voit toujours très haute chez nous mais que nous avons vu juste devant notre nez une vingtaine de fois en 2 jours!!!) Bref, des moments très forts émotionnellement!!!!

Il y a l’énorme variété…
…Il y a le nombre d’observations de chaque espèce…
…Et il y a la très grande qualité des observations!!!! Des oiseaux vraiment près de nous, dans des conditions excellentes… (Ici, la Paruline à gorge orangée qu’on voit toujours très haute chez nous mais que nous avons vu juste devant notre nez une vingtaine de fois en 2 jours!!!)
Bref, des moments très forts émotionnellement!!!!

La famille vedette ici est la grande famille des Parulines!!! En seulement deux jours, nous en avons observé 27 espèces!!!!! 24 espèces à chaque jour!!!!!! ...Et des grandes raretés comme en témoignent les prochaines photos (JALOUX OU ENVIEUX, S’ABSTENIR!!!) La Paruline à capuchon qu’on cherche certaines années pendant 5 jours s’est montrée plus d’une dizaine de fois en 2 jours!!!

La famille vedette ici est la grande famille des Parulines!!! En seulement deux jours, nous en avons observé 27 espèces!!!!! 24 espèces à chaque jour!!!!!!
…Et des grandes raretés comme en témoignent les prochaines photos (JALOUX OU ENVIEUX, S’ABSTENIR!!!)
La Paruline à capuchon qu’on cherche certaines années pendant 5 jours s’est montrée plus d’une dizaine de fois en 2 jours!!!

La Paruline azurée, espèce menacée dont moins d’une dizaine de couples connus nichent au Québec dans la très haute canopée des vieilles forêts de feuillus, s’est montrée à nous, tout près et basse en plus, à plus d’une dizaine de reprises aussi!!!

La Paruline azurée, espèce menacée dont moins d’une dizaine de couples connus nichent au Québec dans la très haute canopée des vieilles forêts de feuillus, s’est montrée à nous, tout près et basse en plus, à plus d’une dizaine de reprises aussi!!!

La Paruline à ailes dorées, autre espèce menacée très peu représentée au Québec et que même ici, nous cherchons L-O-N-G-T-E-M-P-S et passionnément nous a offert un spectacle 8 fois dans la même journée! ...et la Paruline à ailes bleues avec laquelle elle s’accouple, a été vu 4 fois!

La Paruline à ailes dorées, autre espèce menacée très peu représentée au Québec et que même ici, nous cherchons L-O-N-G-T-E-M-P-S et passionnément nous a offert un spectacle 8 fois dans la même journée!
…et la Paruline à ailes bleues avec laquelle elle s’accouple, a été vu 4 fois!

La très rare Paruline hochequeue, qui n'aurait en plus même pas du être là... et que je ne vois même pas à voir à chaque année, s’est montré à tous les participants et deux fois plutôt qu’une!!!

La très rare Paruline hochequeue, qui n’aurait en plus même pas du être là… et que je ne vois même pas à voir à chaque année, s’est montré à tous les participants et deux fois plutôt qu’une!!!

Et de loin la plus discrète (habituellement) et la plus difficile à trouver, la Paruline vermivore que je ne vois pas chaque année non plus, nous a fait tout un spectacle pendant plus de 30 minutes, parfois à 2 mètres!!! ...et 18 autres espèces de Parulines, parfois vu à quelques dizaines d'exemplaires!!!! C'est à peine croyable! Parmi mes plus belles journées de printemps à vie!!!

Et de loin la plus discrète (habituellement) et la plus difficile à trouver, la Paruline vermivore que je ne vois pas chaque année non plus, nous a fait tout un spectacle pendant plus de 30 minutes, parfois à 2 mètres!!!
…et 18 autres espèces de Parulines, parfois vu à quelques dizaines d’exemplaires!!!! C’est à peine croyable! Parmi mes plus belles journées de printemps à vie!!!

Pour des raisons techniques (presqu’aucun accès Internet)… et parce que les journées se terminent pour moi presque toujours à 23h30 et que le lever est à 4h30, je continuerai de publier d’autres textes et photos à mon retour seulement… À moins qu’il n’y ait une surprise en cours de route…
Mais je vous apporte dans mes bagages! Je pense à vous chaque fois que je vois de beaux oiseaux… et je prends mes photos avec le soucis, le soin et la considération du fait que je vais vous les partager pour vous faire profiter vous aussi de ces cadeaux extraordinaires de la nature!!!!
…Votre patience sera récompensée!!! Je vous souhaite, d’ici là, de belles observations!!! Et, allez jouer dehors! La nature est si belle quand elle s’épanouie comme ça de jours en jours, et même d’heures en heures!!!
Serge et les joyeux témoins de la migration 2013!!!!

13 réflexions au sujet de « Lac Érié (Pointe-Pelée) 2013 (#1) »

  1. Marie-Anne

    Je me sens jalouse et envieuse mais je n’ai pas pu m’abstenir, hihihi! J’ai goûté chacune de tes photos et de tes descriptions en la savourant jusqu’à satiété (mais j’ai encore faim). Je serai patiente en attendant ton retour mais ne tarde pas trop quand même, lol… (en gros: « envoye, rentre à la maison tout de suite!! »)
    Gaïa a été magnifiquement généreuse avec toi et je sais pourquoi: tu les attires ces oiseaux, cher Serge. Ils t’attendaient avec impatience depuis l’année dernière, tu es leur source d’inspiration avant la traversée et leur source de motivation pour arriver à la Pointe en vitesse :)
    Les pygargues m’ont laissé sans voix et j’attends impatiemment que mon fils se lève pour pouvoir lui montrer tes photos. Il va adorer :) C’est son oiseau à lui, sans aucun doute!
    Quand à moi, j’avoue que la paruline à gorge orangée et la paruline azurée seront celles que je vais à présent espérer voir un jour de mes yeux.
    Profite bien de chacune des journées de ce merveilleux périple et reviens-nous avec des millions de photos et des étoiles encore plus nombreuses dans les yeux (me semble qu’il reste un peu de place :) ).
    Beau séjour,
    Marie-Anne

    Répondre
  2. Lorène Simoneau

    Quelle belle surprise ce matin!
    Nous y sommes déjà allés,alors le plaisir est différent mais aussi intense….
    Les parulines,quelle beauté!
    Pour moi la forêt est une cathédrale et les oiseaux les vitraux…
    Merci et bon séjour à tous
    Lorène

    Répondre
  3. Bernard HÉRAUD

    Merci encore une fois de nous faire partager tes belles trouvailles. Tes photos sont toujours aussi magnifiques. Évidemment on est un peu jaloux, mais j’aime mieux ça que de rien avoir du tout !

    Bonnes découvertes,

    Bernard

    Répondre
  4. Ghislaine

    Des parulines fabuleuses dont la plupart m’étaient inconnues!
    Je ne savais pas que la Paruline à ailes dorées et la Paruline à ailes bleues s’accouplaient ensemble!

    Merci d’augmenter mes connaissances et du temps que tu prends pour nous montrer ces trésors !

    Répondre
  5. Micheline Veilleux

    Wow, quelle belle surprise ce matin en ouvrant l’ordi
    dommage que ce ne soit pas à tous les matins…
    Alors à bientôt, passez un excellent séjour!

    Répondre
  6. Pierre Roberge

    Wow, la quantité et la qualité au même endroit. Il y a de quoi faire saliver tous les photographes et ornithologues en même temps. Si un jour, on cherche un autre nom à Pointe Pelée, on pourrait l’appeler Pointe Paruline…. Ha ha.
    Bonne observation à toi et ton groupe, nous avons déjà hâte à ton prochain courriel.
    Merci pour ces belles photos

    Répondre
  7. Jeanne Lehoux Drummondville

    Allô serge,
    Quel plaisir de te suivre encore une fois.
    Je te souhaites encore bien de belles surprises.
    Merci de nous faire rêver avec tes textes touchant et tes magnifiques photos.
    Bon séjour avec ta gang.

    Répondre
  8. Pierre Ratté

    Salut Serge,
    ça commence fort cette année avec ce beau choix, il y as déjà quelques variétées que je n’ai pas dans mes
    dossiers, Fidèle à toi-même la narration est bien détaillé et les poses superbes,
    Salut mon Ami Serge, je suis persuader qu’un jours on feras un autre belle chasse à l’oiseau rare,

    Salut
    Pierre

    Répondre
  9. Jacqueline Lacasse

    Bonsoir Serge,
    j’ai toujours le souffle coupé lorsque je vois ces Parulines. Cet oiseau m’émerveille et, malheureusement, je n’ai pas souvent la chance de les observer ici.
    Je comprends très bien que tu ne peux partager quotidiennement avec nous tes découvertes. Ton horaire lors des voyages ornithologiques est très chargé et tu dois, toi aussi, te reposer afin de profiter de ces merveilles de la nature.
    Nous attendrons donc ton retour avec impatience afin d’admirer tes autres photos de ces petites bêtes-là.

    Bon voyage à toi et à ton groupe
    Jacqueline et François Lacasse

    Répondre
  10. Mélissa

    Wow, wow, wow! En effet Serge, ça donne le goût d’aller dehors avec nos jumelles et notre coeur grand ouvert. La nature est splendide au mois de mai. Bon voyage mon cher, j’ai hâte d’entendre tes histoires. Peut-être y aura-t-il un beau lifer pour ton anniversaire? xx

    Répondre
  11. Michel Renaud

    Très impressionnant! Autant d’espèces communes ou rares en un seul lieu cela m’impressionne beaucoup.

    Je suis cependant étonné de constater qu’un couple de pygargues niche dans un stationnement! Dans ma région (Laurentides, mais aussi au Québec à ce que je sache) les couples nicheurs sont en « nature » et on applique des mesures d’atténuation pour ne pas les déranger.

    Les pygargues américains sont-ils davantage résilients?

    Bon séjour et bonnes observations

    Michel Renaud
    Club ornithologique des Hautes-Laurentides
    Mont-Tremblant

    Répondre
  12. Marlène

    Salut Serge,
    Merci pour ce magnifique voyage. J’aurais bien pris une couple de jour de plus! (la fin fut trop rapide) ;) J’ai bien hâte de lire la suite (et surtout voir tes photos) de nos aventures.

    p.s. Sur le chemin du retour nous avons vue dans un champ une quarantaine de Grue du Canada. :P

    Tourlou!
    Marlène

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>