Voyage en COLOMBIE (2018) – 01

La Colombie nous déroule son tapis de fleurs, en guise de bienvenue colorée et chaleureuse!

La Colombie nous déroule son tapis de fleurs, en guise de bienvenue colorée et chaleureuse!

 

…Bienvenue en COLOMBIE!!!

Eh oui! Nous partons à nouveau pour ce magnifique pays, premier au MONDE avec la plus grande diversité d’oiseaux… et dont le nombre d’espèces endémiques est parmi les plus élevés de la PLANÈTE!!!

Et quel pays fabuleux!!! Sa triste réputation n’a absolument plus lieu d’être, et je vous souhaite grandement et sincèrement d’avoir un jour l’occasion de le visiter et d’en découvrir ses merveilles!! Pas étonnant que toutes les agences ornithos multiplient les voyages là et l’élèvent au rang des destinations les plus prisées!

Pour vous permettre de vivre un peu ce que nous y avons vécu, je vous partage ici les récits de nos expériences, accompagnés de nos plus belles photos! J’espère que vous pourrez sentir la majesté du pays à travers ces petits bouts d’expériences, et que vous serez remplis de cette belle nature sauvage!

Sur ce… c’est parti!!!

 

Ce matin, nous explorons la basse vallée de la Magdalena, la rivière la plus importante du pays, qui le traverse sur 80%, avant de se jeter dans la mer des Caraïbes. C’est une zone aux sols extrêmement riches à cause des crues et décrues de la rivière qui y dépose depuis des temps immémoriaux une tonne d’alluvions. Une zone inondable riche comme ça en a fait d’abord une zone assez altérée par l’agriculture. Toutes les zones de pâturage, de rizières, de plantations attirent toutefois des espèces associées à ces milieux ouverts transformés. C’est le cas du Tamatia à gorge rousse. Premier coup de cœur instantané pour tout le groupe! Les oiseaux que vous verrez plus bas sont essentiellement des oiseaux de milieux aquatiques, mais ils sont attirés par ce milieu particulièrement sec (vous constaterez que le sol est tout craquelé, et qu'un lézard s'y promène!), comme il est à la fois humide et chaud.

Ce matin, nous explorons la basse vallée de la Magdalena, la rivière la plus importante du pays, qui le traverse sur 80%, avant de se jeter dans la mer des Caraïbes. C’est une zone aux sols extrêmement riches à cause des crues et décrues de la rivière qui y dépose depuis des temps immémoriaux une tonne d’alluvions. Une zone inondable riche comme ça en a fait d’abord une zone assez altérée par l’agriculture. Toutes les zones de pâturage, de rizières, de plantations attirent toutefois des espèces associées à ces milieux ouverts transformés. C’est le cas du Tamatia à gorge rousse. Premier coup de cœur instantané pour tout le groupe!
Les oiseaux que vous verrez plus bas sont essentiellement des oiseaux de milieux aquatiques, mais ils sont attirés par ce milieu particulièrement sec (vous constaterez que le sol est tout craquelé, et qu’un lézard s’y promène!), comme il est à la fois humide et chaud.

 

2018-01-08_10-46-27_IMG_8301

2018-01-08_09-53-22_IMG_8190

Ici, nous voyons des Anis à bec lisse, qui aiment bien se coller les uns sur les autres... certainement pas pour se réchauffer!

Ici, nous voyons des Anis à bec lisse, qui aiment bien se coller les uns sur les autres… certainement pas pour se réchauffer!

 Cet oiseau, le Vanneau tero, originaire de l'extrême sud de l'Amérique, s'étend maintenant vers le Nord; il est même à présent très abondant au Costa Rica. C'était pourtant la première fois que je le voyais en parade nuptiale, et nous avons tous été particulièrement impressionnés par ses cris et...

Cet oiseau, le Vanneau tero, originaire de l’extrême sud de l’Amérique, s’étend maintenant vers le Nord; il est même à présent très abondant au Costa Rica. C’était pourtant la première fois que je le voyais en parade nuptiale, et nous avons tous été particulièrement impressionnés par ses cris et…

 ...ses griffes, présentes aux "poignets" de ses ailes!! Eh oui! Il a encore les vestiges de ces griffes qu'avaient jadis les oiseaux, et les sort pour la grande séduction!

…ses griffes, présentes aux « poignets » de ses ailes!! Eh oui! Il a encore les vestiges de ces griffes qu’avaient jadis les oiseaux, et les sort pour la grande séduction!

 

2018-01-08_10-56-55_IMG_8355

Un Carouge à tête jaune

Un Carouge à tête jaune

 Ici, des Dendrocygnes moines, que je voyais pour la première fois!

Ici, des Dendrocygnes moines, que je voyais pour la première fois!

 Puis, les trois espèces de dendrocygnes présentes en Colombie, dans la même image!! Qui se risque à les nommer? Essayez-vous dans les commentaires, ceux qui oseront!

Puis, les trois espèces de dendrocygnes présentes en Colombie, dans la même image!! Qui se risque à les nommer? Essayez-vous dans les commentaires, ceux qui oseront!

 Un des rares oiseaux plus pâle en dessous qu'au dessus! Plumage original!

Un des rares oiseaux plus pâle en dessous qu’au dessus! Plumage original!

 Une abondance de Talèves violacées

Une abondance de Talèves violacées

 

L'ibis à face nue, une autre espèce aquatique!

L’ibis à face nue, une autre espèce aquatique!

 

2018-01-08_10-48-02_IMG_8324

Puis un majestueux Milan des marais, qui s'y nourrit de gros escargots!

Puis un majestueux Milan des marais, qui s’y nourrit de gros escargots!

 

 

Voilà pour notre première magnifique journée! La suite demain, où vous découvrirez la renommée péninsule de la Guajira.

À demain!!

Serge

4 réflexions au sujet de « Voyage en COLOMBIE (2018) – 01 »

  1. Luce Cossette

    Quelle belle surprise !! Je me remémore avec grand plaisir ces belles découvertes que nous avons eu le privilège de faire l’année dernière avec Xavier et toi. Et je me souviens très bien des trois espèces de dendrocygnes que nous avons observées ce jour-là à travers les plantes aquatiques: dendrocygne à ventre noir, dendrocygne fauve et dendrocygne veuf (qui aurait été renommé dendrocygne moine depuis).
    Je vais suivre le blogue avec grand intérêt tu peux me croire ! Merci de nous rappeler ces beaux souvenirs !!

    Répondre
  2. madeleine lanthier

    Merci de me faire partager encore une fois un super voyage
    c est merveilleux de découvrir tout ces oiseaux que je n aurais pas la
    chance de voir sans ca merci et un tres bon voyage a vous tous.

    Répondre
  3. Pierre Ratté

    Merveilleux de voir toutes ces belles espèces aux couleurs invraisemblabes, de très belles captures, on voyage,on découvre avec toi Serge, Merci de nous partager ta passion, Pierre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>