Aujourd’hui, la journée d’observation la plus spectaculaire de toute ma vie!!! (APERÇU #1)

2019-05-09_06-51-22_IMG_8664

Aujourd’hui, avec le groupe que je guide à Pointe-Pelée (Ontario), j’ai vécu LE PLUS GROS FALL-OUT de toute ma vie!!! Je vous en décris un peu les circonstances…

Les oiseaux migrent principalement la nuit et, au printemps, du sud au nord. Dans la nuit, une pluie du nord est arrivée, ce qui a amené les oiseaux volant au-dessus du lac Érié à se poser prématurément sur la grande Pointe-Pelée. Parallèlement, a eu lieu un phénomène qu’on appelle la migration inverse (ou correction migratoire), observé lorsque des oiseaux qui sont allés trop loin reviennent sur leurs « pas ». Fatigués, ces nombreux oiseaux se sont posés, eux aussi, sur la Pointe-Pelée. Tout ça s’étant passé au même moment, la quantité d’oiseaux et la variété était ÉPOUSTOUFLANTE!

…Après avoir fait presque 20 voyages là-bas, c’est pas peu dire! Les habitués qui viennent depuis 1972 étaient du même avis!

Paruline à tête cendrée

Paruline à tête cendrée

Des oiseaux PARTOUT!!! Presque 30 espèces de parulines ont été vues du même endroit, et certaines parmi les plus rares… et presque 20 espèces se sont retrouvées à moins de 2 mètres de nous, à nos pieds, sur le sable de la pointe!!!

Et c’est sans parler des milliers d’oiseaux qui passaient en vol dans une migration inverse phénoménale!!! Plusieurs dizaines de parulines à la seconde pendant tout l’avant midi!

J’AI PRIS DES PETITS FILMS ET BEAUCOUP DE PHOTOS QUE JE PARTAGERAI SOUS PEU!

Paruline du Kentucky

Paruline du Kentucky

C’est notre 2e journée du voyage ici et, hier, c’était aussi EXCELLENT!!! Au dîner, hier, en triant mes photos, j’avais photographié seulement 5 espèces d’oiseaux et, parmi celles-ci, des photos publiables, en gros plan, de rien de moins que : le Grèbe esclavon (espèce menacée), la Paruline du Kentucky (habitant beaucoup plus au sud et habituellement hyper discrète), la Paruline des prés (qu’on retrouve aussi beaucoup plus au sud qu’ici), et la Paruline orangée (espèce menacée : 60 couples dans tout le Canada)!!!

Paruline orangée

Paruline orangée

Paruline des prés

Paruline des prés

Ictérie polyglotte (Paruline polyglotte)

Ictérie polyglotte (Paruline polyglotte)

Nous avons ensuite ajouté la Paruline à ailes bleues (rare), la Paruline à capuchon (rare et menacée), la Paruline verdâtre et la Paruline polyglotte (habituellement très discrète et rare), qui nous a fait un spectacle pendant 45 minutes à découvert!!! À noter qu’autant la Paruline polyglotte que la Paruline du Kentucky sont très très difficiles à voir, habituellement… Mais, l’une comme l’autre ont été collaboratrices à l’extrême, cette fois!!!

Paruline de Kirtland

Paruline de Kirtland

Et, à ces 2 journées EXCEPTIONNELLES, lors de nos 3 précédentes journées, passées sur les sites qui se situent juste l’autre côté du Lac Érié, en face de Pointe-Pelée, là où ils s’entassent avant d’effectuer leur traversée du lac, nous avons eu de nombreuses raretés aussi! La spectaculaire et hyper rare Paruline de Kirtland, dont il ne reste que 1000 individus sur toute la planète, et qui niche uniquement sur un territoire très limité de seulement 60 km par 100 km! …Aussi : Échasses d’Amérique (venant de l’extrême sud des États-Unis), Grèbe à cou noir (un oiseau de l’autre bout du Canada), Bruant à joues marron (très rare et menacé, nichant habituellement beaucoup plus au sud). Nous avons même vu un accouplement!!!

Bruant à joues marron

Bruant à joues marron

 

Aussi, Pirangua vermillon, Bruant sauterelle, Carouge à tête jaune, Aigrette neigeuse, Pics à tête rouge, Troglodyte à bec court (à nos pieds, et tout à découvert pendant de longues minutes! Lui qu’on ne voit quasiment jamais tellement il est discret et reste caché dans les herbes denses), Cygne trompette (espèce menacée) (nous en avons vu plus de 40!), 12 nids de Pygargues à tête blanche, dont plusieurs avec des jeunes dedans!

Bref, après les 5 premiers jours de notre voyage de 12 jours, nous sommes plus que comblés!!! 32 espèces de parulines, jusqu’à maintenant, et 165 espèces en tout! (En seulement 5 jours!)

Bien entendu, quand nous croisons les oiseaux, nous leur disons de s’en aller vers le Québec pour aller vous voir, en leur indiquant la direction!

Je vous souhaite des fall-out, à vous aussi, et tout plein d’oiseaux!

Petit blongios

Petit Blongios

 

(D’autres photos et des vidéos à venir!!!)

Serge Beaudette (avec un large sourire aujourd’hui!)

6 réflexions au sujet de « Aujourd’hui, la journée d’observation la plus spectaculaire de toute ma vie!!! (APERÇU #1) »

  1. Claude Gagnon

    WOW, Wow et wow!!!! Incroyable ! Sachant ce que c’est que d’espérer voir quelques espèces rares, ces parulines tombaient à vos peieds!! Content pour vous tous qui avez vécu ces moments EXCEPTIONNELLES!

    Doris et moi y penserons pour l’année prochaine!!

    Merci (quand même) pour le partage de ces moments inoubliables!

    Répondre
  2. Christiane

    Merci Serge pour ces partages tant attendus. J’ai eu un coup de cœur pour la Pauline orangée, qui ressemble à un petit citron. Dommage qu’il y en ait si peu. J’espère que la température est plus clémente qu’au Québec ces jours-ci, pour ces touts-petits.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>