Costa Rica 2016 (février) – 13

AUJOURD’HUI, j’ai « FAILLI » ME ROULER… SUR… UN CROCODILE!!!!!!!! …Ç’aurait été de façon délibérée… pour honorer ma « parole »… mais je m’en suis tiré autrement!!! OUF!

Les détails de cette anecdote cocasse ci-dessous…!

 

Aujourd'hui, c'est un peu comme une révision! Nous faisons une balade très tranquille dans la mangrove du Rio Tarcoles, là où il y a des oiseaux à la tonne!!! Pour la plupart, nous les avons vus dans la région de Cano Negro... mais il n'est pas très souffrant de les revoir une 2e fois!!!! Parfois, dans des conditions différentes... Comme ce Balbuzard pêcheur vu juste au-dessus de nos têtes!!!

Aujourd’hui, c’est un peu comme une révision! Nous faisons une balade très tranquille dans la mangrove du Rio Tarcoles, là où il y a des oiseaux à la tonne!!! Pour la plupart, nous les avons vus dans la région de Cano Negro… mais il n’est pas très souffrant de les revoir une 2e fois!!!! Parfois, dans des conditions différentes… Comme ce Balbuzard pêcheur vu juste au-dessus de nos têtes!!!

 

 

Nous "reverrons" l'Onoré du Mexique... mais attention! Ici, il s'agit d'un jeune, dans un plumage que je n'avais jamais vu!!! Un plumage, ma foi, vraiment camouflage!!!

Nous « reverrons » l’Onoré du Mexique… mais attention! Ici, il s’agit d’un jeune, dans un plumage que je n’avais jamais vu!!! Un plumage, ma foi, vraiment camouflage!!!

 

 

Et la Buse noire, qu'on appelait jusqu'à tout récemment: la Buse des Mangroves justement... qui peut donner, selon sa posture et l'angle avec lequel on la voit, des impressions TOTALEMENT différentes!!! En faisant un peu d'anthropomorphisme (attribuer des caractéristiques humaines à des animaux), nous pourrions dire que celle-ci a un air grave, sérieux, voire, fâché!!! (À suivre)

Et la Buse noire, qu’on appelait jusqu’à tout récemment: la Buse des Mangroves justement… qui peut donner, selon sa posture et l’angle avec lequel on la voit, des impressions TOTALEMENT différentes!!! En faisant un peu d’anthropomorphisme (attribuer des caractéristiques humaines à des animaux), nous pourrions dire que celle-ci a un air grave, sérieux, voire, fâché!!! (À suivre)

 

 

(suite)... Alors que celle-ci, sous cet angle, a l'air candide, doux, presque innocent! ...Je voudrais l'adopter! Bien sûr, il s'agit du même oiseau, la Buse noire!

(suite)… Alors que celle-ci, sous cet angle, a l’air candide, doux, presque innocent! …Je voudrais l’adopter! Bien sûr, il s’agit du même oiseau, la Buse noire!

 

 

Et là! Il s'agit d'une Buse noire encore... mais un juvénile! Le plumage est complètement différent!

Et là! Il s’agit d’une Buse noire encore… mais un juvénile! Le plumage est complètement différent!

 

 

Nous revoyons, mais vraiment BEAUCOUP mieux, le très GRAND Martin-pêcheur à ventre roux (le plus gros du pays!)

Nous revoyons, mais vraiment BEAUCOUP mieux, le très GRAND Martin-pêcheur à ventre roux (le plus gros du pays!)

 

 

...Et nous revoyons LE PLUS PETIT!!! Le Martin-pêcheur nain!!! Tout un contraste! Et lui aussi, nous le revoyons dans des conditions de luminosité meilleures, bien qu'il était plus difficile à repérer. Et ça nous permettait de voir toutes les teintes de son plumage, les reflets, les dégradés, les contrastes! C'est un très mignon volatile!!! Et tout petit!!!

…Et nous revoyons LE PLUS PETIT!!! Le Martin-pêcheur nain!!! Tout un contraste! Et lui aussi, nous le revoyons dans des conditions de luminosité meilleures, bien qu’il était plus difficile à repérer. Et ça nous permettait de voir toutes les teintes de son plumage, les reflets, les dégradés, les contrastes! C’est un très mignon volatile!!! Et tout petit!!!

 

 

Un oiseau assez commun au Québec, mais que je n'avais vu qu'une seule et unique fois ici, au Costa Rica: le Bihoreau gris! Nous en verrons même 2! ...Nous voyons plutôt des Bihoreaux violacés (rares au Québec ceux-là!) mais vus à une dizaine d'exemplaires ici!!! Voici donc notre Bihoreau du Québec, en voyage ici... peut-être pour observer les humains?!

Un oiseau assez commun au Québec, mais que je n’avais vu qu’une seule et unique fois ici, au Costa Rica: le Bihoreau gris! Nous en verrons même 2! …Nous voyons plutôt des Bihoreaux violacés (rares au Québec ceux-là!) mais vus à une dizaine d’exemplaires ici!!! Voici donc notre Bihoreau du Québec, en voyage ici… peut-être pour observer les humains?!

 

 

Et! L'ESPÈCE RECHERCHÉE ici, durant ce tour en bateau: le Colibri de Boucard (Mangrove Hummingbird en anglais). Un des 8 oiseaux endémiques au Costa Rica... et le 2e de 2 endémiques pouvant être vus durant ce tour (bien qu'il y ait une PANOPLIE de semi-endémiques! Espèce présente ici, et dans un seul autre pays). Ce colibri est une espèce que je n'étais jamais arrivé à photographier de façon "satisfaisante"... Bon! Ici encore, je ne le mettrais pas dans mon salon... mais on distingue très bien ses caractéristiques de queue fourchue, de ventre blanc et de gorge bleutée, un critère très peu souvent observé. Il faut dire que l'observation se fait à bonne distance, très brièvement, dans une végétation assez dense... et des fleurs qui sont la même couleur que les feuilles! Dur, dur, dur!

Et! L’ESPÈCE RECHERCHÉE ici, durant ce tour en bateau: le Colibri de Boucard (Mangrove Hummingbird en anglais). Un des 8 oiseaux endémiques au Costa Rica… et le 2e de 2 endémiques pouvant être vus durant ce tour (bien qu’il y ait une PANOPLIE de semi-endémiques! Espèce présente ici, et dans un seul autre pays). Ce colibri est une espèce que je n’étais jamais arrivé à photographier de façon « satisfaisante »… Bon! Ici encore, je ne le mettrais pas dans mon salon… mais on distingue très bien ses caractéristiques de queue fourchue, de ventre blanc et de gorge bleutée, un critère très peu souvent observé. Il faut dire que l’observation se fait à bonne distance, très brièvement, dans une végétation assez dense… et des fleurs qui sont la même couleur que les feuilles! Dur, dur, dur!

 

 

ET MAINTENANT… L’ANECDOTE!

 

Juste avant le tour de bateau, Jean-Jacques notre guide local, termine la présentation des espèces qu'il nous sera susceptible de voir... passant des espèces communes, aux moins communes, pour ensuite dire: "Si nous sommes chanceux, il sera possible de voir (...)" (il fait une courte liste qui inclut l'Ariane de Boucard... ET! il ajoutera à la toute fin: "SI nous sommes TRÈS TRÈS TRÈS chanceux, on pourrait même voir le Râle à cou roux!" Je fronce les sourcils... très étonné de cet ajout... moi qui ai fait ce tour de bateau 11 fois par le passé... je n'ai JAMAIS entendu parler de cet oiseau!!! Ni pour ici, ni pour ailleurs! Comme ça me semble TOTALEMENT imprévisible (voire "IMPOSSIBLE"), je lance comme ça: "Si je le vois, je me roule sur un Crocodile!" (Vous vous souvenez? C'est ici qu'il y a les plus gros crocodiles d'Amérique centrale...!) ...Et bien, comme vous commencez peut-être à vous en douter, oui! nous l'avons vu!!! Une grande première pour moi!!! Vu d'abord dans de très piètres conditions... qui se sont améliorées un peu par la suite...

Juste avant le tour de bateau, Jean-Jacques notre guide local, termine la présentation des espèces qu’il nous sera susceptible de voir… passant des espèces communes, aux moins communes, pour ensuite dire: « Si nous sommes chanceux, il sera possible de voir (…) » (il fait une courte liste qui inclut l’Ariane de Boucard…) ET! il ajoutera à la toute fin: « SI nous sommes TRÈS TRÈS TRÈS chanceux, on pourrait même voir le Râle à cou roux! » Je fronce les sourcils… très étonné de cet ajout… moi qui ai fait ce tour de bateau 11 fois par le passé… je n’ai JAMAIS entendu parler de cet oiseau!!! Ni pour ici, ni pour ailleurs! Comme ça me semble TOTALEMENT imprévisible (voire « IMPOSSIBLE »), je lance comme ça: « Si je le vois, je me roule sur un Crocodile! » (Vous vous souvenez? C’est ici qu’il y a les plus gros crocodiles d’Amérique centrale…!) …Et bien, comme vous commencez peut-être à vous en douter, oui! nous l’avons vu!!! Une grande première pour moi!!! Vu d’abord dans de très piètres conditions… qui se sont améliorées un peu par la suite…

 

 

C'est là que ça se "gâte"... Car, pour respecter ma parole, a priori, je devais me rouler sur un crocodile... ce qui m'aurait sans aucun doute été fatal! Vous imaginez? Fini les blogues! (Et fini bien d'autres choses!) ...Heureusement! Je n'avais pas trop donné de détails... Ma phrase étant: "Si je le vois, je me roule sur un crocodile!" (À suivre...)

C’est là que ça se « gâte »… Car, pour respecter ma parole, a priori, je devais me rouler sur un crocodile… ce qui m’aurait sans aucun doute été fatal! Vous imaginez? Fini les blogues! (Et fini bien d’autres choses!) …Heureusement! Je n’avais pas trop donné de détails… Ma phrase étant: « Si je le vois, je me roule sur un crocodile! » (À suivre…)

 

 

Au moment de faire la liste, plutôt que de passer pour un homme sans parole... ou un menteur... Je me suis empressé de dessiner un crocodile (oui, je sais... je me suis BEAUCOUP "empressé" ;-) ! ...J'ai mis le dessin par terre, et j'ai "roulé sur un crocodile"... Ouf! C'est comme ça qu'il y a un blogue encore aujourd'hui... et qu'il y en aura un encore demain! C'est un rendez-vous!!!

Au moment de faire la liste, plutôt que de passer pour un homme sans parole… ou un menteur… Je me suis empressé de dessiner un crocodile (oui, je sais… je me suis BEAUCOUP « empressé » ;-) ! …J’ai mis le dessin par terre, et j’ai « roulé sur un crocodile »… Ouf! C’est comme ça qu’il y a un blogue encore aujourd’hui… et qu’il y en aura un encore demain! C’est un rendez-vous!!!

 

 

Serge-sain-et-sauf… et « homme de parole »!

 

12 réflexions au sujet de « Costa Rica 2016 (février) – 13 »

  1. Hélène Potvin

    Les commentaires étaient juteux et drôles ce matin :-)
    Surtout par cette blancheur venteuse par ma fenêtre!!!!

    Merci du partage et des oiseaux « coulorés » :-) comme on disait petit…

    Répondre
  2. Christiane Lequin

    Tout un combo ce matin! Un deux pour un! Que de beautés ce matin! Tu trouves toujours le bon mot pour nous faire apprécier les oiseaux et tes anecdotes sont plus savoureuses les unes des autres.
    Merci Serge.

    Répondre
  3. Christiane Moisan

    Les Martins Pêcheur sont tellement beaux, le plus gros, tout échevelé et le petit aux couleurs toutes attendrissantes ! J’aime tes anecdotes Serge, elles sont pleines de « vie »! C’est effectivement la raison pour laquelle on te relira bientôt! À demain!

    Répondre
  4. Thérèse

    Serge:

    Bravo pour ton sens pratique ! nous aurions été vraiment désolé de te ‘perdre’ dans de telles conditions!

    Merci pour les photos et les textes toujours aussi captivants!

    Thérèse

    Répondre
  5. madeleine lanthier

    merci pour ces si belles photos j ai eu un coup de cœur pour les martins pecheur
    je vous envie d etres dans ce beau coin du monde nous on est presque enterrer
    dans la neige continu de nous faire rever,bonne journée.

    Répondre
  6. Claudia

    Ouff!!! Je préfère de beaucoup ton dessin à un vrai croco! Tu m’a fait bien rire… J’ai apprécier voir la buse noir sous des angles différents, changeant ainsi notre perception.
    Merci à toi, homme de parole

    Répondre
  7. Doris L.

    Félicitation pour votre Râle à cou roux!

    Je vous souhaites que Jean-Jacques vous prédisent encore plusieurs raretés aussi peu probable et que vous les voyiez…

    Doris L.

    Répondre
  8. Jacqueline G.Lacasse

    Trop mignon le Martin pêcheur nain!

    Serge, j’aime toujours te lire. Tu sais si bien donner des informations explicatives sur chacune de tes photos qu’on peut aisément en apprendre davantage sur ces êtres ailés qui agrémentent cette nature.

    De plus, avec tes récits humoristes et détaillés, nous vivons presque la situation en direct.

    Merci encore de nous partager ta passion et ta joie de vivre
    Jacqueline

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>