Voyage en Colombie (2018) – 05

Ce matin, je vous en écris long… parce que les circonstances le justifient!

…Nous voilà rendus à la section de tout le voyage que j’espère depuis très très longtemps, mon endroit préféré au monde, unique au monde… où il se passe des choses vraiment particulières avec les oiseaux… Je tente de vous expliquer en quoi c’est si spécial, ce que nous nous apprêtons à vivre ici…

Premièrement, un tout petit peu de géographie :

Nous entamons ce matin une montée toute spéciale dans un gigantesque massif de montagnes : la Sierra Nevada de Santa Marta…

Nous entamons ce matin une montée toute spéciale dans un gigantesque massif de montagnes : la Sierra Nevada de Santa Marta…

La route n’est créée que depuis une dizaine d’années au maximum… elle mène à un Lodge en pleine réserve naturelle privée, issu d’une station de recherche… Il n’y a aucune autre infrastructure là-bas… La route est donc l’une des pires du pays… et donc accessible en 4×4 exclusivement! Nous monterons à une vitesse moyenne de 6 km/h, pendant près de 2 heures en cortège de 5 Jeep, pour nous rendre à une altitude de 2000 m.

La route n’est créée que depuis une dizaine d’années, au maximum… elle mène à un Lodge en pleine réserve naturelle privée, issu d’une station de recherche… Il n’y a aucune autre infrastructure là-bas…
La route est donc l’une des pires du pays… et donc accessible en 4×4 exclusivement! Nous monterons à une vitesse moyenne de 6 km/h, pendant près de 2 heures en cortège de 5 Jeep, pour nous rendre à une altitude de 2000 m.

Les routes sont si jeunes qu'on peut tomber dans des énormes trous, même à l'approche du seul petit village qu'on croise, en montant...! La montée est donc particulièrement fastidieuse; ce n'est heureusement pas nous qui conduisons!

Les routes sont si jeunes qu’on peut tomber dans d’énormes trous, même à l’approche du seul petit village que nous croisons, en montant…! La montée est donc particulièrement fastidieuse; ce n’est heureusement pas nous qui conduisons!

Comme j’y ai rapidement fait allusion dans les précédents jours, ce massif constitue LA PLUS HAUTE CORDILLÈRE CÔTIÈRE AU MONDE!!! …En d’autres mots, nous sommes à 20 km à peine de la mer des Caraïbes, de ses plages, sa chaleur… nous la voyons devant nous…

Comme j’y ai rapidement fait allusion dans les jours précédents, ce massif constitue LA PLUS HAUTE CORDILLÈRE CÔTIÈRE AU MONDE!!! …En d’autres mots, nous sommes à 20 km à peine de la mer des Caraïbes, de ses plages, de sa chaleur… nous la voyons devant nous…

Donc, nous voyons la mer des Caraïbes devant nous (image précédente) et derrière, il y a les pics Colon et Bolivar, qui culminent à 5775 mètres de haut, couverts de glaciers et leur neige éternelle!!! C’est un peu fou quand même d’y penser!

Donc, nous voyons la mer des Caraïbes devant nous (image précédente) et, derrière, il y a les pics Colon et Bolivar, qui culminent à 5775 mètres, couverts de glaciers et leur neige éternelle!!! C’est un peu fou, quand même, d’y penser!

Un peu de géologie très importante, maintenant :

Avec la Cordillère de Perilla plus au sud, la Sierra Nevada de Santa Marta n’a rien à voir avec les hautes montagnes des Andes… Santa Marta et Perilla sont apparues il y a 180 000 000 d’années et sont constituées de coraux, puisque ce sont d’anciens fonds marins. Et ce n’est… tenez-vous bien… que 100 millions d’années plus tard que les Andes ont commencé à pousser!!! Avant, autour de ces montagnes gigantesques, c’était de la plaine!

Qu’est-ce que ça veut dire pour les oiseaux? …Un peu de biologie!

Ça veut dire qu’il y a eu, pendant 100 000 000 d’années, 2 très hauts massifs de montagnes, isolés l’un de l’autre… et cet isolement a fait en sorte que des espèces absolument uniques se sont développées ici, sans jamais coloniser ailleurs! Sans jamais rencontrer d’autres espèces semblables, ni même se croiser avec d’autres… Une évolution en vase clos!

…C’est un îlot d’isolement géographique et biologique!

Concrètement, il y a ici un des plus hauts taux d’endémisme de toutes les Amériques!!!

IMPORTANT : Une espèce ENDÉMIQUE est une espèce qui n’existe dans le monde que dans un seul endroit!

Il y a donc, à ce jour, 20 espèces endémiques sur la Sierra Nevada de Santa Marta …et 39 sous-espèces endémiques… dont plusieurs sont à l’étude, pour être, dans un futur proche, promues au rang d’espèce à part entière!

Et, à part pour les autochtones Kogis qui vivent ici depuis des lustres, en totale harmonie avec la nature, l’endroit est donc accessible depuis une dizaine d’années… et des découvertes exceptionnelles d’oiseaux se font encore!

Sur la route, en montant, des mangeoires avec des fruits nous permettent de voir un oiseau qu'on arrive difficilement à voir ailleurs, mais qui est très abondant à cet endroit! C'est l'Organiste à nuque bleue.

Sur la route, en montant, des mangeoires avec des fruits nous permettent de voir un oiseau qu’on arrive difficilement à voir ailleurs, mais qui est très abondant à cet endroit! C’est l’Organiste à nuque bleue.

...Quand je dis qu'il est abondant!

…Quand je dis qu’il est abondant!

Puis un Calliste à calotte noire!

Puis un Calliste à calotte noire!

Puis, dans les jardins du lodge (le plus beau lodge que j'ai vu de ma VIE!), nous observons des percefleurs, comme ce Percefleur de Lafresnaye...

Puis, dans les jardins du lodge (le plus beau lodge que j’ai vu de ma VIE!), nous observons des percefleurs…

...des colibris...

…des colibris…

...des callistes, comme ce Calliste rouverdin...

…des callistes, comme ce Calliste rouverdin…

...et la Pénélope à queue barrée!

…et la Pénélope à queue barrée!

 

Quelle journée! Et ça continue demain!!

Une réflexion au sujet de « Voyage en Colombie (2018) – 05 »

  1. Bertrand Thibeault

    Je continue d’admirer ton travaille photographique…Au Club Photo de Coaticook j’avais invité Mme Annie Paquin proprio de Banque Image et Cosmo de Sherbrooke et mérite Estrien en 2015. Photographe de relation publique: Céline Dion, Julie Snyder, Obama, etc et corporations Bell, Desjardins canadiens de Montréal…..
    En 2020 je vais m’essayer encore avec M. Serge Beaudette à mon avis un des meilleures photographe ornithologique au Canada…..
    Bravo PItPit et continues ton excellente passion….
    Bertrand Thibeault co-fondateur du Club Photo Coaticook.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>