Voyage en Équateur 2023 (jour 03)

Aujourd’hui, nous quittons notre Lodge paradisiaque très tôt (5h), pour une occasion TRÈS spéciale! C’est le jour où nous nous rendons sur un « Lek » d’une des plus grandes vedettes du voyage: le Coq-de-Roches!

Un lek, c’est un site de parade où une vingtaine de mâles se rassemble au lever du soleil, pour parader, danser et chanter, dans le but de plaire aux femelles.

Il y a tout un décorum pour pouvoir assister à ce moment très intime de la vie de ces oiseaux spectaculaires! Il faut se vêtir de couleurs ternes et foncés, être très silencieux, et se rendre avant le lever du jour dans une grande cache aménagée en pleine forêt, et servant à nous cacher des oiseaux!
Il y a tout un décorum pour pouvoir assister à ce moment très intime de la vie de ces oiseaux spectaculaires! Il faut se vêtir de couleurs ternes et foncés, être très silencieux, et se rendre avant le lever du jour dans une grande cache aménagée en pleine forêt, et servant à nous cacher des oiseaux!
Aussi tôt arrivé, la lumière commence discrètement à apparaitre, aux sons des Coq-de-Roches qui commencent le Grand Spectacle!!!

Nous sommes tous très excités de voir ces merveilles emblématiques exécutant leurs ballets, sur fond sonore de chants particuliers et uniques!

Nous voyons rarement des femelles… Non pas qu’elles ne soient pas là! Toute cette prestation de tous ces mâles, c’est juste pour elles!!! …Mais elles se font très très discrètes, se tenant généralement à l’écart, et faisant surtout semblant de ne pas être intéressées!

Nous sommes chanceux, puisque nous aurons une bien belle observation d’une femelle, ce qui a bien excité les observateurs, mais encore plus les mâles Coq-de-Roches qui ne se pouvaient plus!

Une heure plus tard, une fois la danse terminée, nous quittons discrètement la cache, et nous découvrons un paysage à couper le souffle, et de multiples oiseaux qui n’étaient pas là à notre arrivée avant le lever du jour.

Nous prenons un bon déjeuner et un café tout en observant les très nombreuses espèces qui évoluent généreusement tout autour de nous!


Une espèce que j’attendais depuis 2 décennies!!!

Nous quitterons pour nous rendre à un endroit extrêmement spécial… pour voir un oiseau mythique, que je rêve de voir depuis plus de 20 ans!!! C’est un oiseau très étrange…. Une espèce nocturne, pouvant rappeler un peu les engoulevents… mais bien plus gros!

C’est la seule espèce de cette étrange famille… C’est aussi la seule espèce d’oiseau nocturne frugivore, de toutes les Amériques!

C’est aussi le SEUL oiseau capable d’écholocation (comme les chauves-souris)! Il s’agit du: Guacharo des cavernes!!!
En anglais, il s’appelle « Oilbird » (“oiseau huile”). Son nom vient du fait qu’il s’alimente principalement de fruits très oléagineux (plein d’huile) provenant d’un type de palmier en particulier, et il accumule les graisses en grande quantité.

Si bien que historiquement, les premiers peuples ici le chassaient pour s’en alimenter, mais aussi pour en extraire l’huile pour alimenter des flambeaux!

Nous arrivons donc à ce site très spécial, dans des cavernes où plusieurs individus se reposent durant le jour.
Dès notre arrivée, quelques individus volent d’une paroie à l’autre d’un canyon, pour trouver une place pour se reposer… Et tout ce ballet aérien agrémenté de leurs cris vraiment uniques! Je suis excité comme rarement j’ai pu l’être!
Nous verrons une vingtaine d’individus, et de super près en plus!!! Quelques individus se sont regrouper à un endroit de choix. Nous observons des comportement de bichonnage entre amoureux, du toilettage, des aller-venues,… Une observation parfaite en tous points!!!
L’énergie du groupe est survoltée! Il n’est même pas encore midi, et nous aurons eu le privilège d’assister à une parade de Coq-de-Roches, et de voir des Guacharos des cavernes dans leur site de repos, en plus d’une bonne soixantaine d’autres espèces!!!

CADEAU BONUS!!!

Comme l’observation du Guacharo des cavernes est une occasion hyper spéciale, j’ai décidé de vous faire une belle surprise et de vous préparer une petite vidéo immersive! Cliquez sur ce lien pour la visionner: https://youtu.be/pcYNTYmr5ag

Nous irons prendre un excellent et copieux diner dans un site enchanteur remplis d’oiseaux là encore, et pendant le repas, nous serons régulièrement interrompus par des trouvailles magnifiques!

Un Tyran mélancolique s’est aussi trouvé un très copieux repas!!! Il joue avec le papillon en le lançant plusieurs fois en l’air et en le rattrapant, sans doute pour trouver la bonne façon de le manger… Pourtant, on lui a dit de ne pas jouer avec la nourriture!
Par exemple, dans un papayer, plusieurs espèces d’oiseaux viendront tour à tour s’alimenter de la papaye la plus mure. De ces espèces, la vedette a assurément été les trois Araçaris à collier!
Spectaculaire de voir les Araçaris en vol, avec leur bec démesuré!

Nous finirons les observations de la journée tout le long de la route menant à notre nouveau Lodge luxueux, où nous passerons les 2 prochaines nuits.

Quelques arrêts sur la route nous permettrons de voir de très nombreuses espèces, comme cette Tersine hirondelle (une espèce magnifique de Tangara!)
Nous verrons quelques fois, le magnifique Cabézon à tête rouge! Ici, le mâle!
Quand nous voyons le mâle Cabézon à tête rouge, la femelle n’est jamais bien loin! Moins contrastée, mais plus distinguée, c’est un régal pour les yeux!
Et nous terminerons la journée avec une spécialité régionale: le Splendide Toucan du Choco!!!

C’est à peine croyable de voir tout ça (et encore bien plus!) dans une seule journée!!!

La suite, demain!

Serge Beaudette

22 réflexions sur « Voyage en Équateur 2023 (jour 03) »

  1. Christiane Lequin

    Quel oiseau étonnant que ce Guacharo des cavernes!
    Merci pour la vidéo et les fabuleuses photos.
    Bonne journée et à demain.

    Répondre
  2. Gisèle Gilbert

    Wow de wow ! Magnifique !!! Je vous envie tous. Merci de nous faire découvrir toutes ces beautés. Bonne chance pour la suite! Gisèle G.

    Répondre
  3. Joanne Belle-Isle

    Là , je voie bien ton enthousiasme débordante mais quelle belle découverte.
    Je voie que les sites ont changés . Super voyage . J’imagine q’Olivier travaille fort pour faire de belles nouvelles découvertes.

    Répondre
  4. Bertrand Thibeault

    Wow que aventure vous faites et que de belle surprises. Nous le froid ce matin(dimanche) s’estompe tranquilement. Bonne continuité…

    Répondre
  5. Francois Lacasse

    Le succès arrive aux lève-tôt. Encore une journée qui comble tous ces yeux ébahis et bravo pour ton observation DES Guacharo des cavernes. Je suis content pour toi qui sait, malgré de nombreuses observations, être encore émerveillé par toutes ces vedettes et merci encore de prendre le temps de nous les partager très bien commentées.

    François

    Répondre
  6. Chantal Labbé

    Toujours aussi excitant de voyager par le biais de tes articles. Et WOW la vidéo des Guacharos des cavernes. Un gros MERCI. Amitié 🙂

    Répondre
  7. Suzanne St-Jacques

    Super cette observation du guacharo des cavernes. Très contente pour toi et pour le groupe bien sur !
    Cependant, comme je ne l’ai pas observé lors de mon voyage en Equateur en 2019, je vais devoir y retourner ….pour découvrir ce site ! ?

    Répondre
  8. Maryse et Marc

    Bonjour Monsieur Serge,
    Nous vous remercions pour ces magnifiques histoires et ces époustouflantes photos !
    La vie nous permet maintenant de prendre le temps de lire vos aventures.
    J’ose rêver qu’elle nous permettra un jour de nous retrouver au coeur de vos écrits !
    En attendant, nous vous lisons avec un grand intérêt.
    Merci beaucoup !
    Bon séjour à tous !
    Maryse et Marc

    Répondre
  9. Benoît Turgeon

    Je n’aurais jamais pensé qu’il y avait des oiseaux qui utilisent l’écholocalisation et la vie de caverne tout comme les chauves-souris. Incroyable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *